RHIZARHTROSE – ARTHROSE DU POUCE    PROTHESE TRAPEZO-METACARPIENNE

La rhizarthrose correspond à l’arthrose de la base du pouce. Elle touche préférentiellement la femme après la ménopause mais peut aussi toucher l’homme, d’autant qu’il existe une activité manuelle soutenue ou des antécédents traumatiques. 

 

L’arthrose se situe préférentiellement entre la base du 1eros métacarpien et l’os trapèze (articulation TM) mais peut aussi toucher l’articulation en os trapèze, scaphoïde et trapézoïde (articulation STT). Elle entraine une perte de force et une douleur à la base du pouce essentiellement dans les mouvements de pince pouce-index. Dans les formes évoluées, le pouce peut se déformer et prendre un aspect en lettre « Z ». 

Aspect radiologique de l'arthrose de la base du pouce ("péri-trapézienne") et pouce en "Z":

 

RHIZARTHROSE.jpg
Capture d’écran 2019-05-02 à 00.37.38.pn

A la phase initiale, le traitement repose sur des attelles de repos, des antalgiques et anti-inflammatoires ainsi que des infiltrations (cortisone voire visco-supplémentation).

 

En cas d’échec des traitements conservateurs, une intervention peut être discutée. 

 

Il existe principalement 2 types d’intervention : la prothèse trapézo-métacarpienne (arthroplastie prothétique) ou la trapézectomie  (arthroplastie non-prothétique avec ou sans ligamentoplastie, c’est à dire ablation de l’os trapèze qui est remplacé naturellement par un tissu fibreux cicatriciel d’interposition).

 

Ces deux interventions seront discutées selon la demande du patient et les conditions locales (hauteur restante du trapèze, atteinte ou non de l’articulation STT.

 

Les avantages de la prothèse sont :

  • rapidité de récupération

  • meilleure force de serrage

  • meilleur aspect esthétique

 

Les inconvénients de la prothèse sont :

  • risque de luxation

  • risque d’usure

 

Les avantages et les inconvénients de la trapézectomie sont l’inverse de ceux de la prothèse. 

 

En cas d’échec de la prothèse, il est toujours possible de réaliser une trapézectomie (l’inversion n’est pas possible) si bien que la prothèse, si les conditions techniques sont présentes, est privilégiée. 

 

L’opération 

 

L’opération est réalisée en ambulatoire, sous anesthésie loco-régionale le plus souvent. Les soins de pansement sont réalisés durant environ 15 jours. 

 

Si une prothèse est mise en place :

  • une simple attelle amovible antalgique est mise en place, c’est à dire placée pour soulager les douleurs mais retirée le plus souvent pour des exercices de rééducation immédiats. 

 

Si une trapézectomie est réalisée :

  • afin de stabiliser la colonne du pouce, une immobilisation stricte est mise en place pour 6 semaines (attelle plâtrée post opératoire puis relais par attelle thermoformée).

  • La rééducation du bout du pouce commence tout de suite mais l’ensemble de la colonne du pouce n’est débutée qu’à la 6esemaine post opératoire. 

 

Aspects radiographiques post opératoires d’une prothèse trapézo-métacarpienne et d'une trapézectomie :

Capture d’écran 2019-05-02 à 00.01.55.pn
Capture d’écran 2019-05-02 à 00.05.09.pn